Le pain artisanal et les terminaux de cuisson

laboratoire-de-boulangerie-portet-sur-garonne

Le pain artisanal et les terminaux de cuisson

Depuis les années 90, les terminaux de cuisson se développent sur l’hexagone. Cette activité a en effet permit à n’importe quel commerçant de vendre un produit qui autrefois était le fruit du travail acharné et complexe du boulanger.

Pourtant les véritables boulangeries restent incontournables sur le marché du pain, pourquoi ?

Elles représentent toujours 70% de parts de marché et conservent de grands atouts. Les boulangeries artisanales qui fabriquent leur pain sur place sont les seules à pouvoir porter l’appellation « Boulangerie » et ne disposent pas de dépendance vis-à-vis des fournisseurs contrairement aux franchises. Elles rivalisent ces dernières années avec les terminaux de cuisson en ouvrant pour certaines 7j/7. Des techniques de fabrication moins contraignantes font en effet leur apparition. Aux petits pains malins applique une technique de fabrication avec une fermentation en pousse lente qui permet d’enfourner le pain toute la journée, à la demande sans avoir à le préparer la nuit.

Et quel bonheur pour les clients de retrouver un pain chaud qui est le fruit du savoir-faire spécifique du boulanger et qui rappelle le bon goût d’autrefois !