Le pain et la santé

Le pain et la santé

Le pain est l’allié de la santé, grâce à ses glucides complexes, il répond de manière adaptée à nos besoins énergétiques et au rééquilibre alimentaire.

Apport en glucides complexes

Composé à 54% d’amidon, sa proportion de glucides complexes (56%) est bien supérieure à celle d'autres féculents comme les pâtes cuites (20% en moyenne) ou les pommes de terre (23%).
Les glucides complexes apportent de l'énergie (4 kcal par gramme) et sont stockés dans l'organisme au niveau du foie et des muscles sous forme de glycogène. Ils constituent alors une réserve d'énergie immédiatement mobilisable qui se libère au fur et à mesure des besoins de l'organisme. Les glucides représentent la principale source d'énergie du cerveau.
L'amidon étant particulièrement abondant dans l'amande, au centre du grain, les pains issus de farines peu raffinées (taux d'extraction supérieur) comme les pains complets et de seigle comportent moins de glucides complexes et davantage de fibres, que les pains type baguette.

Equilibre alimentaire

Pauvre en lipides

Avec son faible taux de lipides : de 1 à 1,8 %, le pain participe à notre équilibre. Les pains spéciaux en contiennent généralement davantage, soit parce qu'ils sont enrichis d'aliments sources de lipides (noix, lardons, olives), soit parce que leur recette comprend des matières grasses (pain de mie, viennois ou au lait). Le faible apport en lipides des pains courant (1 g pour 100 g de pain) et complet (1,8 g pour 100g de pain) permet de les recommander pour les personnes souffrant de surpoids ou d'obésité et de participer à la prévention des maladies cardiovasculaires.

Riche en protéines végétales

Sa part élevée en protéine est également un atout santé : il fait partie des aliments céréaliers qui en contiennent le plus. Selon qu'il s'agisse de baguette ou de pain complet, il en apporte 8 à 9 %. La baguette de tradition française est un peu plus riche en protéines que la baguette courante, en raison de sa densité supérieure et de son hydratation légèrement inférieure.

Riche en fibre

La teneur en fibres du pain courant est de 2,9 g/100 g. La consommation moyenne de pain étant estimée à 138 g/jour en France (Enquête TNS Sofres/Observatoire du pain, La consommation de pain des Français, 2006), il contribue à environ 15 % des 30 g/jour de fibres recommandés. Certains pains, comme le pain complet ont une teneur en fibres plus élevée que le pain courant et certains pains spécialement enrichis en son sont très riches en fibres.

Apport en minéraux et oligo-éléments

Les céréales sont de bons fournisseurs de minéraux, notamment de magnésium, phosphore, potassium, calcium, fer et zinc. Les minéraux et oligoéléments sont localisés dans l'écorce et le germe, partie du blé qui est plus ou moins éliminée au cours de la fabrication des farines ce qui explique les variations d'apports selon les pains.

Apport en vitamines

Le grain de blé renferme une quantité intéressante de vitamine E et de vitamines du groupe B.
La vitamine E est localisée dans le germe. Elle est donc éliminée au cours du raffinage dans le cas de la farine blanche. Les vitamines du groupe B sont localisées principalement dans les enveloppes externes du grain de blé, dans l’assise protéique et dans le germe. Le pain complet contient les teneurs en vitamines les plus intéressantes, mais le pain blanc reste néanmoins une source non négligeable de vitamines du groupe B.